Yaoundé, Une histoire de prime qui fâche pour les médecins qui luttent contre la COVID-19

Yaoundé, Une histoire de prime qui fâche pour les médecins qui luttent contre la COVID-19

Alors que le monde entier traverse une crise sanitaire sans précédant le Cameroun ne saurait croiser les bras dans cette lutte contre la pandémie qui fait de millier de mort dans le monde.

Il y a exactement un An, que le gouvernement Camerounais annonçait les mesures barrières et un couvre-feu, allant de 6h à 18h en invitant ainsi les uns et les autres à rester chez- soi, afin de   lutter contre le CORONA.

Nos médecins sont les héros de la lutte contre la COVID 19. Ils sont toujours au four et au moulin dans cette lutte qui dure déjà. Tant bien que mal ils ont accepté les conditions dans lesquelles ils travaillent de jours comme de nuit surtout quand on sait le contexte sécuritaire et aussi sanitaire du Cameroun. Nombreux, sont ceux qui ont donné de leur vie pour en sauver d’autres.  Aujourd’hui, le Cameroun ne fait plus seulement face à la crise sécuritaire, donc nos forces de l’ordre, déployés sur le territoire national.

Suite aux gros efforts et risques que prennent les médecins. Ces derniers réclament leurs primes de travail et menacent de faire une grève si leur condition de travail ne change pas.

Un médecin d’ORCA qui a préféré garder l’anonymat fait ces confidences “ Je suis médecin je travaille à ORCA. C’est le centre de prise en charge des patients COVID-19 de Yaoundé. Nous prenons tous les risques, nous mettons nos familles en danger.

Voyez-vous que nous ne sommes pas payés pour pouvoir habiter dans nos propres maisons. Voilà nous sommes déjà à 5 mois sans salaire. Je ne sais pas pourquoi. Nous qui sommes en première ligne de riposte personnes ne s’occupe de nous. Depuis novembre nous sommes sans salaire, nous faisons comment pour venir à l’heure au travail ? Nos loyers ? Nous besoins personnels ?  Plus de repas pour le personnel de santé du centre nous sommes obligés d’amener la nourriture de chez nous parce que une fois entré il est difficile de sortir chercher à manger ’’.

Pour tenter de comprendre la polémique autour des primes des médecins nous avons joint par téléphone un responsable de la cellule de communication au ministère de la santé publique afin de nous apporter plus d’éclairage  sur cette affaire de prime, je cite : « les médecins voudraient que leurs primes soient revues à la hausse et ils ont l’impression que l’état ne leur prime suffisant vu les risques qu’ils prennent c’est de ça qu’il s’agit parce qu’il y a deux guerres une militaire et l’autre sanitaire  et lorsqu’ils parles de 05 à 06 mois sans prime il faut noter que le gouvernent a du mal à mobiliser les ressources et c’est l’ensemble du circuit financier qui est difficile à mobiliser».

Pour l’imagerie populaire, il faut dire que le gouvernent n’est pas rester insensible aux préoccupations soulevées par les médecins.

Il est de bon ton de préciser que le premier ministre a recommandé au ministre des finances et de la santé publique de tenir des séances de travail hebdomadaires pour pouvoir faire avancer les choses.

           

Sandrine Mbamba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *