LES DELESTAGES PRENDRONT BIENTOT FIN

LES DELESTAGES PRENDRONT BIENTOT FIN

LE MINISTRE DE L’ENERGIE ET DE L’EAU GASTON ELOUNDOU ESSOMBA NOUS DEVOILE LE PLAN DU GOUVERNEMENT POUR REMEDIER A CETTE SITUATION

Depuis le début du mois de mars 2021, les populations et les opérateurs économiques font face aux perturbations récurrentes  dues à la perturbation du service public de l’électricité.  Ces perturbations sont dues à plusieurs  causes, principalement la chute des poteaux en bois, la faible hydrologie du barrage de Lagdo dans le cas du Grand-Nord et les vandalismes constants sur les installations d’ENEO et de la Sonatrel.

Les poteaux utilisés par le Cameroun étaient jusqu’ici récoltés dans la zone anglophone, mais à cause de la crise qui y sévit impossible de se ravitailler d’où le basculement vers les poteaux en béton.

En tout 1,4 million de poteaux sont à remplacer sur l’ensemble du territoire national, et pour l’année 2021 le gouvernement compte mettre sur pieds 50 mille poteaux avec la priorité aux grandes villes ;

Il y’a d’ailleurs un programme de renforcement des transformateurs par la société nationale de transport de l’énergie électrique (sonatrel) qui vient de procéder à l’installation de six nouveaux transformateurs dans les villes de Limbé, Douala, et Yaoundé ;

Une somme de 100 milliards de FCFA vient d’être mobilisée auprès des banques locales pour le développement u sous-secteur électricité ;

Les constructions des centrales solaires dans les zones reculées se multiplient et le gouvernement a pris des mesures pour qu’ENEO reçoive un milliard de FCFA par semaine pour rendre disponible les combustibles pour le fonctionnement des centrales thermiques ;

Le Ministère de l’énergie et de l’eau annonce un retour à la normale dans les trois régions septentrionales pour le 12 avril prochain.

Source, Celcom Minee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *